Live Report! Uncommonmenfrommars @ la Cordonnerie, Romans sur Isère (26) le 29 Juin 2018

Pour fêter dignement ses 5 ans d’existence, la Smac Cordonnerie de Romans sur Isère n’a pas lésiné sur les moyens. C’est donc quelques 250 invitations qui ont été distribuées via les réseaux sociaux pour accueillir les Uncommonmenfrommars en ce vendredi 29 juin particulièrement chaud. En pause depuis 2013, les Unco, comme on dit chez nous, se sont reformés à l’occasion de l’anniversaire des Burning Heads. Deux concerts de chauffe à La Rochelle ainsi qu’au prestigieux Hellfest ont permis au groupe de se mettre en jambe pour cette date à domicile.

21 heures pétantes, la salle est assez bien remplie, l’ambiance est conviviale. De nombreuses personnes n’ont pas hésité à faire des kilomètres pour assister à l’évènement dont tout le monde parle depuis quelques semaines. Pas de première partie au programme, laissons la place aux chefs.

L’intro de It’s All For The Greater Good résonne dans la sale Drômoise, Ed dédiera ce concert à la mémoire de Steve Soto, bassiste de The Adolescents et figure emblématique de la scène Punk Rock Californienne décédé la veille. Et c’est parti sur les chapeaux de roues ! Les titres s’enchainent à vitesse grand V avec punch et maîtrise. La section rythmique est fracassante et réglée au poil. Une chose est sûre, les Unco sont en forme et déterminés à tenir l’audience en haleine. Pas le temps de reprendre son souffle, c’est une pluie de tubes qui déferle sur la Smac ! Get The Fuck Out Of My Life, Security, Vampire Girl, Authority Freak séduisent sans peine une foule déjà conquie. Finalement, on arrive à une heure de jeu sans avoir vu passer le temps. Le groupe quitte la scène (on a failli y croire mais c’était pas possible, hein ?) puis revient pour un rappel d’une demie heure pour achever un set explosif où chaque album a été honoré par au moins l’un de ses titres. Un large éventail de la carrière du quatuor a été offert au public qui ne regrette en rien sa soirée. On aurait bien sûr tous souhaité que le show dure encore plus mais comme dit le dicton, toutes les bonnes choses ont une fin (sniff).

   

Merci à la Cordonnerie pour cette soirée extra, merci au staff, aux techniciens. Et merci les Unco ! On ne sait pas si une telle chose se reproduira à nouveau, mais en tous cas, pour nous c’était du bonheur !

Setlist

1          Its’ All For The Greater Good

2          Get The Fuck Out Of My Life

3          Security

4          Vampire Girl

5          Authority Freak

6          Firecracker

7          Dead Inside

8          Falling Back In Line

9          Noise Pollution

10        Guess What

11         You Failed Me

12        Blue Pill

13        You Can Be Evil

14        Pizzaman

15        Hit List

16        I Hate My Band

Rappel

17        Sk8boarding Hurts More When You’re Over 30

18        Dark Sunday

19        Dinosaur

20        Living In A Jar

21        I Don’t Care

Hot Snakes – Jericho Sirens

Date de sortie: 16 Mars 2018

Disponible en cd et vinyle sur Sub Pop Records

Album incontournable du début de cette année 2018, Jericho Sirens, 4ème album des mythiques Hot Snakes marque le retour du combo après 14 ans d’absence. La bande à John Reis reprend le fil des choses là où elle nous avait laissé avec Audit In Progress. Fidèle à son univers Noise/Post Punk/Post Hardcore qui rappelle un peu Sonic Youth, le répertoire de cet opus oscille entre la violence des mots, la frénésie des rythmes et les mélodies. Le groupe admet avoir pris quelques rides d’où le clin d’œil à propos du vieillissement sur “I Need A Doctor“, mais il n’a pas perdu en hargne et signe l’une des meilleurs galettes de cette première partie d’année. Pas besoin de palabres, posez vos esgourdes sur ce très bon album signé sur Sub Pop. Enjoy!

Écouter et commander l’album

No Fun At All – Grit

Date de sortie: 13 Avril 2018

Disponible en c.d et vinyle édition limitée sur Bird Attack Records

La planète Skate Punk est en pleine ébullition en ce début de Printemps ! A l’instar de leurs confrères des Satanic Surfers, les Suédois de No Fun At All publient leur dernier opus, Grit, digne successeur de Low Rider paru 10 ans plus tôt. Autant dire qu’une telle nouvelle a de quoi réveiller l’adolescent qui sommeille en chacun de nous ! Et comme pour chaque album de NFAA, c’est du plaisir garanti. L’esprit Skate Punk/Hardcore Mélodique qui a fait la renommée du combo a bien été respecté même si le line-up a encore changé depuis sa reformation. Aucune crainte à avoir donc avant de se jeter sur ce nouvel album. D’ailleurs, le groupe n’a jamais déçu au cours de ses efforts discographiques. Les mélodies et le culte du “tube” sont toujours une empreinte de marque des Suédois et la voix d’Ingemar Jansson sublime les titres à merveille (je serai tenté de dire comme à l’accoutumée). Les riffs sont quant à eux aussi percutants, catchy et précis qu’auparavant. Pour résumer, l’écoute de cette nouvelle galette se déroule en terrain conquis, on retrouve tous les ingrédients de ce qui a fait que NFAA ait séduit autant de monde depuis ses débuts et qui continue à plaire de nos jours. Alors oui, les Scandinaves ne révolutionnent pas l’affaire, ni  ne changent de cap. Ils restent simples et authentiques, et c’est bien l’essentiel. En tous cas, c’est un disque qui risque de tourner un bon moment sur les platines.

Écouter et commander l’album

CORKAGE a 25 Ans !

Tout est dit! Corkage a 25 ans! Et comme chaque anniversaire se doit d’être fêté dignement, rien de tel qu’un petit concert pour arroser ça! Les festivités auront lieu aux Capucins, lieu fétiche de nos amis Lyonnais. De plus, ce sera le dernier concert de mon pote Lolo derrière les fûts. Bonne continuation à toi grand maître du blast!

Événement facebook

 

Triggerfinger – Colossus

Date de sortie: 25 Août 2017

Disponible en c.d et vinyle sur Mascot Records

 

Comment pourrait-on passer à côté d’un groupe tel que Triggerfinger ? Voilà bientôt 20 ans que les Belges pratiquent un Rock n’ Roll endiablé souvent affilié au Stoner en raison de leurs riffs et de leurs lignes de basse lourdes à souhait. Presque 20 ans à écumer les salles du monde entier, à jouer au-devant des plus grands festivals avec une classe remarquable affublés de leur costard, et avec une énergie débordante et sincère comme peu de rockers en sont encore capables aujourd’hui. A peine trois ans après By Absence Of The Sun, le trio n’a pas pris le temps de refroidir et revient avec un nouvel album studio, le cinquième de leur discographie, Colossus. S’il y a bien une chose qui marque l’esprit dès la première écoute de cet opus, c’est la prise de risque à laquelle les musiciens s’exposent durant les 36 minutes d’écoute. L’heure est au changement et même si l’esprit déluré est toujours présent dans les compositions, on a tout de même du mal à reconnaître le Triggerfinger d’avant. L’album démarre en beauté avec le titre éponyme sur un groove joué à deux basses. Si Colossus n’éprouve aucune difficulté à séduire l’auditeur, le reste de l’album perturbe un peu plus les habitudes même si certaines chansons comme Flesh Thight, Candy Killer ou encore Bring Me Back A Live Wild One possèdent une identité et un charme propres au combo d’Anvers. D’autres titres comme Upstairs Box, Afterglow et Breathlessness dévoilent une autre facette du groupe et explorent des atmosphères planantes. Il faudra donc plusieurs écoutes pour assimiler ce nouvel opus, le comprendre et l’aimer au final. Un album ni meilleur, ni moins bon que les précédents. Il est tout simplement différent et surprenant! Vivement la prochaine tournée, en espérant les revoir dans l’une de nos salles Stéphanoises.

Écouter l’album

Commander l’album

Guerilla Poubelle – La Nausée

Date de sortie: 17 Novembre 2017

Disponible en vinyle et cd sur Guerilla Asso

 

Le trio Parisien Guerilla Poubelle marque son retour avec un cinquième album studio, soit 4 ans après Amor Fati qui avait embarqué les musiciens dans une série interminable de concerts un peu partout en France mais aussi dans le monde. La pochette empruntée à La Bergère avec son Troupeau de Jean-François Millet annonce les thèmes abordés sur le disque. Les couleurs ternes du tableau et le décor renvoient directement à la morosité du quotidien et à l’aliénation de l’individu par le labeur. L’album dépeint ainsi le climat politico-économico-social actuel et pointe des tranches de vie à travers lesquelles chacun pourra s’identifier. Côté zic, le trio maîtrise la recette d’un Punk Rock joué au taquet, avec des riffs affûtés et soutenus par une section rythmique précise. A écouter avant de partir en manif’ !

Écouter l’album

Commander l’album

 

Oyster’s Reluctance – Insignificant

Date de sortie: 31 Mars 2017

Disponible en c.d sur le bandcamp du groupe

 

Paru au printemps 2017, Insignificant est le deuxième E.P du trio Mâconnais Oyster’s Reluctance. Comme son prédécesseur, Sick Sad World sorti en 2013, il s’agit encore une fois d’une autoproduction dans la tradition de ce que le groupe faisait déjà sous le nom d’Orange Bud. Voilà donc les musiciens repartis sur des sentiers Post Grunge/Noise avec quelques teintes progressives, voire atmosphériques. La musique du groupe prend indéniablement ses racines dans le Rock des années 90, on pourra donc légitimement penser à Soundgarden ou encore à Alice In Chains ne serait-ce que par le timbre de la voix qui rappelle quelque peu Layne Staley. Sans être chauvin, on pourrait même dire aussi que la galette comporte une petite touche “Frenchy”, une petite signature qui renvoie à l’univers de feu Last Barons. Bref, aucune critique à émettre au sujet de cet E.P très bien produit, la basse remplit si bien l’espace sonore qu’on ne se rendrait presque même pas compte qu’il n’y a pas de guitare! Seul petit reproche concernant le format, on aurait souhaité avoir un disque un peu plus long. Eh oui, quand on apprécie on a toujours tendance à en vouloir plus, mais bon, il y a déjà beaucoup de matière à se mettre dans les tympans.

 

Écouter et commande l’E.P